Apprendre une langue en plein confinement : « Champignon, ça se dit champiñón ! »

Au début du confinement, Hugo, Marion, Clémence et Anne-Lyvia n’étaient que des étudiants ordinaires. À la fin de leur apprentissage, l’un d’entre eux sera sacré « linguiste de l’extrême ».

À écouter aussi : Comment j’ai appris le chinois (niveau 1) pendant le confinement

Louis de Briant

Rubrique | Feel Good

Des recettes spécial confinement, du sport, des vidéos, des tutos… Plus besoin de scroller Insta toute la journée ou de jongler avec du papier toilette, la rubrique Feel good vous occupe et illumine le morne horizon de votre confinement.

Visiter la rubrique