Arrêt des saisons de Ligue 1 et Ligue 2

Les propos du Premier ministre, Edouard Philippe, aujourd’hui devant l’Assemblée Nationale, semblent mettre un terme aux championnats de football professionnel en cours. Cependant de nombreuses zones d’ombres subsistent. Décryptage.

« Les grandes manifestations sportives et culturelles, tous les événements réunissant plus de 5 000 participants et qui doivent être organisées en avance ne pourront se tenir avant le mois de septembre. » D’une phrase, Edouard Philippe a balayé l’hypothèse d’une reprise de la Ligue 1 Conforama et de la Domino’s Ligue 2 avant l’été. De plus, il a ajouté qu’il ne serait pas possible de pratiquer des sports collectifs et que les « les rassemblements organisés sur la voie publique ou dans des lieux privés seront limités à 10 personnes. » Un manque de chance pour le football qui se joue à 11 contre 11.

A quand une reprise du championnat ?

La LFP (Ligue de Football Professionnel) a émis le souhait de débuter la saison prochaine le 23 août pour ne pas perturber son calendrier. Seulement, les évènements de plus de 5000 personnes ne pourront avoir lieu avant le 1er septembre. Deux options se présentent pour la LFP : débuter la prochaine saison à huis-clos et espérer que les clubs puissent s’entraîner pendant l’été ou organiser la 1e journée de championnat en septembre.

Bien que peu probable, une autre hypothèse a été subtilement glissée par Jean-Pierre Rivière, président de l’OGC Nice et Jean-Michel Aulas, président de l’Olympique Lyonnais, celle de terminer la saison 2019-2020 entre septembre et décembre puis organiser la prochaine sur l’année civile (janvier – décembre). Un calendrier qui permettrait, après deux saisons à ce rythme, d’organiser la Coupe du Monde 2022 au Qatar, prévue en décembre à cause des chaleurs d’été, en fin de saison 2022 et non en plein milieu de celle-ci. Si Jean-Pierre Rivière et Jean-Michel Aulas défendent ce scénario c’est qu’ils ont un intérêt commun : qualifier leurs clubs en coupe d’Europe.

Quid des qualifications en Coupe d’Europe et des descentes ?

Selon RMC Sport, trois scénarios sont à l’étude au sein de la LFP pour les qualifications en Coupe d’Europe et les relégations :

Scénarios étudiés par la LFP selon RMC Sport. Image Actufoot

Ces scénarios sont classés de 1 à 3 dans l’ordre de probabilité mais aucun ne précise si le PSG sera champion ou non. Pour ce qui est des places européennes, l’UEFA (Union Européenne de Football Association) a exprimé son souhait que les qualifications en Ligue des Champions et Ligue Europa se fassent au « mérite sportif ». Exit les finales de coupes nationales, seul le classement devrait être pris en compte. Dans cette logique, l’Olympique de Marseille devrait jouer la Ligue des Champions et le Stade Rennais le tour préliminaire pour y’accéder. Les Lillois devraient quand à eux participer à la Ligue Europa mais avec qui ? Lyon ? Reims ? Nice ? Nantes ? Montpellier ?

Pour ce qui est des descentes, Amiens et Toulouse relégables sur les options 1 et 2 (voir images) devraient donc descendre à l’échelon inférieur. La question est cependant de savoir si Nîmes jouera un barrage contre le 3e de Domino’s Ligue 2 et qui sera ce fameux adversaire ? Si cette opposition n’a pas lieu les Nîmois seront-ils maintenus ou relégués ? Autant de questions auxquelles la LFP devrait répondre courant mai.

Antoine Guillet

Rubrique | Sportivement

Tout ce qu’il faut savoir sur l’actualité sportive : le quotidien des sportifs confinés, les enjeux de ce confinement mais aussi le suivi de l’actu hors Covid.

Visiter la rubrique