Confinement : pourquoi tu ne dois pas passer trop de temps devant les écrans ?

La récré confinée propose tous les jours un article aux 6-12 ans qui leur explique cette période inédite de confinement. Aujourd’hui, on te parle des écrans qui sont dangereux pour ta santé, même si on doit souvent les utiliser puisqu’on est obligé de rester à la maison.

Tablette, ordinateur, smartphone, télévision, console… Ces outils font partie de ton quotidien et sont pleins de trésors : ils servent à communiquer, s’informer, se divertir… Tu peux aussi y apprendre des choses, regarder des films, ou encore te passionner pour des jeux vidéo. Mais tous ces appareils ont un point commun : ce sont des écrans. La plupart d’entre eux émettent cette fameuse lumière bleue. On dit qu’il faut s’en protéger. Mais c’est quoi, la lumière bleue ?

Rétine : c’est la partie située au fond de l’œil. Elle est constituée de deux sortes de cellules : les cellules à cônes, qui permettent de voir en couleur, et les cellules à bâtonnets, qui captent la lumière.

La lumière bleue, mauvaise pour le sommeil

La lumière bleue fait partie de la lumière blanche. La lumière blanche est comme un arc-en-ciel : elle est composée de plein de couleurs, dont la lumière bleue. Mais cette lumière bleue, si elle est présente en trop grande quantité, diminue la production de la mélatonine (qui te permet de t’endormir). C’est-à-dire qu’elle remet ton horloge biologique à zéro, en donnant un mauvais signal au cerveau. Voilà pourquoi la lumière bleue que diffusent les écrans perturbe ton endormissement et donc, ton sommeil, si tu la regardes plus de deux heures.

Si tu passes trop de temps devant les écrans, tu peux avoir du mal à dormir, à te concentrer, ou encore, travailler moins bien à l’école. Bien sûr, il ne faut pas les bannir, les écrans ne sont pas mauvais pas nature. C’est leur usage qui peut le devenir : beaucoup d’experts alertent sur une utilisation abusive. Alors, pense à consacrer du temps à d’autres activités, et pour mieux dormir, favorise des activités calmes et sans écrans le soir !

Mona Chavanne