Des repas de chefs pour les soignants

Depuis le début du confinement, plusieurs restaurants se sont mobilisés pour apporter leur soutien aux hôpitaux en cuisinant des repas pour les soignants. 

C’est suite à un appel lancé sur Twitter par le journaliste culinaire Stéphane Méjanès que l’initiative est née : préparer des repas pour les soignants dans les cuisines des grand.e.s chef.fe.s. Rapidement rejoint par le chef de l’Elysée, Guillaume Gomez et TipToque, entreprise de livraison de repas gastronomiques, la chaîne de solidarité prend forme. D’un côté les hôpitaux peuvent remplir un formulaire spécifiant leurs besoins et de l’autre les restaurants proposent leurs services.

crédits image : twitter @smejanes

À Paris ils sont plusieurs à participer, notamment Jean Imbert, ex-gagnant de Top chef et propriétaire du restaurant “Mamie”. “Depuis bientôt 1 semaine, un cuisinier de mon équipe vient seul le matin pour préparer des repas en suivant les recettes de ma grand-mère. Et ils sont ensuite livrés dans un hôpital à Paris ou en Île-de-France” , témoigne-t-il dans son post Instagram “J’ai fait un planning jusqu’au 15 avril avec des recettes de plats et desserts qui changent à chaque fois, et si on doit faire plus, on sera là pour faire plus.”

crédits : instagram @jeaninmbert

Un mouvement national

Dans toute la France, les cuisines s’activent. À Nantes, ce sont plus de 300 plats, entrées ou desserts qui sont confectionnés par jour pour le CHU. Cinq ou six établissements se relaient pour servir des repas, cinq jours sur sept, dans le respect des mesures sanitaires.

Idem dans le pays Basque, où une organisation semblable a été mise en place. À travers la plateforme Rezto, sa créatrice Flore Bonnard a décidé de coordonner plusieurs acteurs du monde culinaire pour aider les hôpitaux “Je mets donc en relation des restaurateurs et des producteurs qui en cette période ont parfois du mal à écouler leur production même si de plus en plus de consommateurs commencent à s’approvisionner chez eux . Tout est bénévole, basé sur l’entraide”, confie-t-elle au micro de France Bleu .

Partout dans l’Hexagone, le mouvement d’entraide se développe : de Bordeaux, où le restaurant “les Cent 33” a décidé de cuisiner 40 paniers-repas par jour pour les soignants, à Annecy, où pas moins de neuf étoiles se sont réunies pour témoigner de leur solidarité.

Marie Boyer

Rubrique | Feel Good

Des recettes spécial confinement, du sport, des vidéos, des tutos… Plus besoin de scroller Insta toute la journée ou de jongler avec du papier toilette, la rubrique Feel good vous occupe et illumine le morne horizon de votre confinement.

Visiter la rubrique