Mediapro, apéro et nouveau bureau de bodybuilding … L’actu sport du 9 avril

Vous n’avez pas suivi l’actualité sportive de ce jeudi 9 avril ? Pas de panique, Rue des confinés vous propose un rattrapage.

L’info du jour : Mediapro se dit prêt à diffuser la fin de la saison de Ligue 1

Dans une interview accordée au journal L’Equipe, Jaume Roures, le président de Mediapro, futur diffuseur de la Ligue 1 a déclaré « être prêt à diffuser à la fin de saison ». En plein désaccord entre la Ligue de football professionnel et les deux actuels diffuseurs du championnat, Canal + et beIn Sports, Mediapro propose de les remplacer comme diffuseur dès la reprise de la Ligue 1.

Depuis une semaine, Canal + et beIn Sports ont décidé de suspendre le paiement les droits TV de Ligue 1 et de Ligue 2. Les deux chaînes sportives devaient respectivement verser 110 et 42 millions d’euros à la Ligue. Une situation qui met les clubs de l’élite en difficulté.

Dans l’entretien, Jaume Roures critique le manque de solidarité des deux chaines. Il dénonce également le rôle de Nasser al-Khelaïfi, patron du Paris-Saint-Germain et de beIN Media Group. Pour le numéro un de Mediapro : « Bâtir une chaîne n’est pas très difficile. La difficulté, c’est d’avoir les abonnés. Démarrer pour la fin de cette saison est un défi sur lequel on pourrait travailler tranquillement », a-t-il expliqué à L’Equipe.

La vidéo du jour

Deux jours après la diffusion de la vidéo, impossible de se lasser du live Instagram de Benoit Paire avec la blogueuse Clémence Applaincourt et le tennisman Stanislas Wawrinka. À défaut de pouvoir jouer au tennis, le Français enchaîne… les verres d’alcool. *

(L’abus d’alcool est dangereux pour la santé, à consommer avec modération).

La déclaration du jour

Formule 1 : « La saison 2020 pourrait démarrer en Europe et à huis clos »

Dans une interview accordée à Sky Sports, Ross Brawn, le directeur sportif de la F1, a évoqué les possibilités de lancement de la saison à venir. Une bonne nouvelle pour les aficionados de course automobile puisque la saison 2020 pourrait débuter à l’occasion du Grand Prix de France, le 28 juin, au Castellet. La course, si elle est maintenue, serait disputée à huis clos, « en s’assurant que toutes les garanties sanitaires sont respectées ».

Sur la planète COVID-19

Volley-ball : saison terminée en Italie. La fédération italienne a tranché, hier. Tous les championnats nationaux, qui sont arrêtés depuis plusieurs semaines sur fond de crise sanitaire, ne seront pas reportés. « La fédération a pris cette décision à la suite du récent décret du Premier ministre, des ordonnances du gouvernement et des régions, qui n’annoncent pas de date précise concernant la possibilité de reprendre les activités sportives dans des conditions de sécurité totale », indique le communiqué de presse de la fédération. Aucun titre de champion ne sera décerné cette saison, et pour ne pas pénaliser les équipes de bas de classement, il n’y aura ni montée ni descente.

L’Union Cycliste Internationale (UCI) réduit son budget. Comme toutes les fédérations, les instances de l’UCI subissent de plein fouet la crise du coronavirus. Le président de la fédération, David Lappartient, a annoncé un plan d’économies : réduction de salaire pour les « leaders » de l’organisation, congé partiel ou total pour 130 de ses employés, gel du recrutement, révision des projets… « C’est le moment pour la famille du cyclisme de préparer notre sport à se remettre de cette crise sanitaire et économique qui la frappe. Chacun d’entre nous est appelé à rester uni, responsable et fort », estime le dirigeant français.

Rappel à l’ordre en Bulgarie. Les autorités bulgares ont haussé le ton. La semaine dernière, une enquête avait déjà été ouverte, pour non-respect du confinement, après les déclarations d’un joueur du Lokomotiv Plovdiv avouant que son club avait repris l’entraînement. Hier, le ministre des sports, Krasen Kralev, a exhorté tous les clubs du pays à appliquer les mesures strictes du gouvernement. Il a également envoyé une lettre à l’Union bulgare de football (BFU) pour dénoncer ce genre de pratiques.

Et aussi…

Bruno Labbadia va-t-il retrouver un club ? Sans poste depuis l’été 2019, Bruno Labbadia est pressenti pour prendre la succession d’Alexander Nouri à la tête du Hertha Berlin. Selon les journaux allemands Kicker et Bild, l’ancien entraineur du WfL Wolfsburg devrait signer jusqu’en 2022. L’ancien international allemand, qui a déjà entraîné de nombreux clubs en Allemagne, serait amené à prendre ses fonctions rapidement.

Golf : une bousculade qui pourrait coûter cher. Tiger Woods, légendaire golfeur aux 15 tournois majeurs du Grand Chelem, fait l’objet d’une plainte en justice. Son caddie, Joe La Cava, aurait poussé un spectateur lors d’un tournoi en 2018, lorsque ce dernier souhaitait faire un selfie aux côtés du golfeur. La plainte a été déposée mardi en Floride par le fan de golf en question, Brian Borruso. Plus de deux ans après les faits, il réclame à Woods, en tant qu’employeur de La Cava, 30 000 dollars de dommages et intérêts. 

Séance de bodybuilding. Quoi de mieux qu’une petite séance de musculation pendant le confinement… en plein milieu d’une rue ! À Bordeaux, un haltérophile s’est amusé à effectuer son heure d’exercices sous les encouragements de ses voisins. « Chaque fois qu’il augmentait la charge, tous les gens aux balcons l’applaudissaient, raconte un riverain. C’était énorme, un bon moment de détente. »

Lara Bouve et Grégory Dyson.

Rubrique | Sportivement

Tout ce qu’il faut savoir sur l’actualité sportive : le quotidien des sportifs confinés, les enjeux de ce confinement mais aussi le suivi de l’actu hors Covid.

Visiter la rubrique