Pierre Latour : « Le plus embêtant, c’est qu’il y a des coureurs qui ne sont pas confinés chez eux »

Pierre Latour, coureur cycliste chez AG2R La Mondiale.

Pierre Latour, coureur cycliste de l’équipe professionnelle AG2R La Mondiale, est confiné chez lui, comme tous les Français depuis bientôt trois semaines. Il nous raconte son quotidien, ses entraînements et se livre sur l’édition 2020 du Tour de France. 

Comment avez-vous vécu ces premiers jours de confinement ? 

J’avais mon neveu avec moi depuis le début du confinement donc on a pas mal joué aux jeux vidéos. Ca m’a aussi permis de faire mon jardin au début, car on est pas souvent là en saison donc ça a été l’occasion. Après, le reste du temps, c’est du home trainer, du renforcement musculaire, enfin un peu d’activité physique quand même. 

Quelle est votre routine d’entraînement au quotidien depuis le début du confinement ? 

Souvent je cours à pied, à jeun le matin : j’ai un petit chemin à côté de chez moi et je fais des allers-retours pendant une demie-heure. Ensuite, après avoir déjeuné, je fais ma deuxième activité avec mon home trainer. Par contre, si je fais une grosse séance de renforcement musculaire, j’enlève la course à pied. Ce confinement, c’est aussi l’occasion de faire autre chose : si tu fais que du home trainer, le temps est long. Quand je faisais des trucs dans la cour, j’avais pas mal de trucs à arracher avec mes buis, donc ça m’a permis de faire du renforcement. En général, je dois faire ça l’hiver, mais quand il fait 2 degrés, c’est plus compliqué qu’en ce moment avec les 18 degrés. 

A quand remonte votre dernier véritable entraînement ?

Il remonte au lendemain de Paris-Nice. Depuis, plus de route et que du home trainer. Dans l’équipe AG2R La Mondiale, il y en a beaucoup qui font du home trainer sur Zwift (NDRL : logiciel connecté au home trainer permettant de visualiser ses efforts dans le monde virtuel). Moi, je l’utiliserai vraiment en dernier recours quand j’en aurai marre du home trainer. Mais j’ai l’habitude de me casser quelque chose tous les ans, donc j’en fais souvent. 

Parvenez-vous à garder un lien direct avec vos entraîneurs ? 

Oui, d’ailleurs je crois qu’on a un entraînement commun jeudi pour ceux qui veulent et nos entraîneurs nous contactent régulièrement pour nous dire ce qu’on doit faire. 

Comment gérer sa nutrition en confinement quand on est sportif de haut-niveau ? 

J’essaie surtout de ne pas trop grignoter pendant la journée. J’essaie de ne pas avoir de gâteaux parce que c’est là dessus que je craque en général : mes placards sont vides en ce moment. Après le reste du temps, j’essaie de manger moins que d’ordinaire parce que je fais moins d’activité, sinon ça va vite… 

Serait-il possible de faire un Tour de France sans préparation ou compétitions avant ? 

Le plus embêtant c’est qu’il y a d’autres pays comme en Belgique ou en Suisse où les coureurs ne sont pas confinés chez eux donc ils arrivent à rouler. Mais sinon, si tout le monde était sur les home trainer à ce stade là de la saison, ça irait. Il y a eu plusieurs années où j’ai eu des problèmes comme mes deux bras cassés l’année dernière et pourtant j’étais prêt à faire le Tour (NDLR : il n’a finalement pas été sélectionné) et à la Vuelta ça allait aussi. Je pense juste qu’il risque d’y avoir des grosses différences de niveau si certains ont pu continuer à rouler sans restriction de temps. Si certains ont pu s’enchaîner des cinq heures ou des grosses sorties, avec le beau temps en plus en ce moment, comparé à toi qui a fait tes heures d’home trainer, ce sera difficile. Mais bon, les pays dans lesquels ils roulent encore, peut-être que dans un mois ils ne pourront plus… 

Que pensez-vous d’un éventuel Tour de France à huis-clos ?

Ce serait quand même dommage car la base de notre sport c’est d’être proche du public, avec tout le monde au bord des routes. A huis-clos, ce sera vite triste… Après c’était juste une proposition, on ne sait pas du tout où ça en est et si ça aura lieu. 

Charlie Courrent.

Rubrique | Sportivement

Tout ce qu’il faut savoir sur l’actualité sportive : le quotidien des sportifs confinés, les enjeux de ce confinement mais aussi le suivi de l’actu hors Covid.

Visiter la rubrique